Audi AI:TRAIL quattro : un concept de tout-terrain électrique autonome

Au salon de Francfort, édition 2019, Audi a présenté son AI:TRAIL quattro, un concept de tout-terrain électrique autonome. Avec une longueur de 4,15 mètres et une largeur de 2,15 mètres, l’Audi AI:TRAIL affiche fièrement son potentiel sur les sentiers. La hauteur de 1,67 mètre et les immenses roues de 22 pouces avec des pneus de 850 mm sont autant d’indices des excellentes capacités du véhicule même à l’arrêt. Avec une impressionnante garde au sol de 34 centimètres, l’AI:TRAIL peut passer dans des rivières de 50 centimètres de profondeur. Côté design, le pare-brise enveloppe l’avant du véhicule comme le cockpit d’un hélicoptère. Les passagers bénéficient ainsi d’une vue imprenable sur la route ou le sentier, à l’avant et sur les côtés. Mais l’avant et les côtés ne sont pas les seuls à être transparents et vitrés. Presque tout le toit, du haut du pare-brise au spoiler arrière, permet de regarder le ciel et le paysage. Même la calandre Singleframe verticale est vitrée, avec seuls les quatre anneaux du logo dans leur position habituelle, au milieu d’un octogone vitré. La carrosserie de l’Audi AI:TRAIL est fabriquée dans un mélange d’acier, d’aluminium et de fibre de carbone high-tech. Par conséquent, la voiture ne pèse que 1 750 kilogrammes malgré sa batterie haute capacité. Plutôt originale et futuriste, au lieu de feux de croisement et de feux de route, l’Audi AI:TRAIL est équipée d’un total de cinq drones triangulaires sans rotor opérés électriquement et dotés d’éléments Matrix LED intégrés. Ces drones sont capables d’atterrir sur une galerie de toit ou directement sur le toit du véhicule et de se fixer sur les éléments de charge inductifs. Ces objets volants sont des Audi Light Pathfinders. Grâce à leur design léger, ils peuvent survoler l’AI:TRAIL, en consommant relativement peu d’énergie, et illuminer le chemin de devant, remplaçant ainsi complètement les phares. Si le client le souhaite, des caméras placées à bord génèrent une image vidéo qui peut être transmise à l’écran devant le conducteur par Wi-Fi, ce qui fait des Pathfinders des yeux tournés vers le ciel. L’intérieur de l’Audi AI:TRAIL est épuré et spacieux et ne comprend que quelques commandes visibles. À l’arrière, les sièges sont conçus comme des hamacs, une nouveauté. Techniquement, le concept est équipé de 4 moteurs électriques et d’une transmission quattro. L’autonomie était la priorité de AUDI. La cible définie de sa batterie au lithium-ion est de 400 à 500 kilomètres sur les routes ou le tout-terrain simple. Sur les terrains accidentés, où le patinage des roues est presque permanent et la consommation d’énergie plus élevée, la limite est de 250 kilomètres. Afin que cela soit possible, le véhicule est conçu pour ne pas dépasser 130 km/h sur la route. Si la conduite automatisée est déjà bien établie dans le secteur du transport ferroviaire et de l’aviation, elle en est encore au seuil de la faisabilité dans le transport automobile avec la conduite autonome. L’Audi AI:TRAIL est conçue pour circuler sur des routes jusqu’au niveau 4. Conduite autonome sur route, assistance à la conduite sur les sentiers, Audi nous offre avec ce AI:TRAIL quattro, un véhicule qui donne envie de barouder.
Plus de vidéos