Fondation Louis Vuitton : le monde nouveau de Charlotte Perriand

C’est l’exposition incontournable de la saison et tout le monde en parle ! A l’occasion du vingtième anniversaire de sa disparition, la Fondation Louis Vuitton à Paris rend hommage à une architecte et une créatrice visionnaire : Charlotte Perriand. Une rétrospective hors normes comme seule sait les envisager la Fondation, qui aborde une fois de plus les liens entre art, architecture et design, dans son bâtiment signé Frank Gehry. Née le 24 octobre 1903 à Paris Charlotte Perriand est une femme libre, pionnière de la modernité, l'une des personnalités phares du monde du design du XXème siècle. Elle a véritablement contribué à définir un nouvel art de vivre, avec une maîtrise absolue de l’espace et de la composition, comme l’a dit Frank Gehry lui-même. Charlotte Perriand étudie à l'école de l'Union centrale des arts décoratifs entre 1920 et 1925. Deux ans plus tard, elle devient architecte d'intérieur et équipe son atelier place Saint-Sulpice. Son intérêt et sa curiosité par le mobilier d'intérieur l'ont amenée à collaborer avec Le Corbusier, -cfr leur incontournable chaise-longue basculante de 1928- et Pierre Jeanneret, -son cousin-, des années 20 aux années 30. Elle travaille alors sur des réalisations majeures, telles que la Villa Church, la Villa Savoye, La cité du refuge de l’Armée du Salut et le Pavillon suisse à la cité universitaire. Avec 200 œuvres de l’artiste, l’exposition retrace le travail de Charlotte Perriand, dont l’œuvre anticipe les débats contemporains autour de la femme et de la place de la nature dans notre société. En présentant en plus des travaux de Charlotte Perriand, 200 œuvres de 22 artistes et architectes différents, dont une cinquantaine d'oeuvres de son ami Fernand Léger et une trentaine de Picasso, sans oublier Calder et Soulages, tirées des Archives Charlotte Perriand, mais aussi de collectionneurs privés et de musées internationaux, la Fondation déborde du cadre du portrait de cette icône. Il s’agit d’une entrée de plain-pied dans la modernité, grâce à des reconstitutions, fidèles scientifiquement, intégrant des œuvres d’arts sélectionnées par Charlotte Perriand elle-même, afin d’incarner sa vision de la synthèse des arts. À travers cette exposition, le travail de Charlotte Perriand nous invite à repenser le rôle de l’art dans notre société : objet de délectation, il est aussi le fer de lance des transformations sociétales de demain. Une exposition à voir absolument jusqu’au 24 février 2020.
Plus de vidéos