Pleins feux sur les installations architecturales de Cyril Lancelin !

Après avoir travaillé pendant 15 ans pour certains des architectes et artistes les plus influents à Paris et à Los Angeles, Cyril Lancelin a décidé de créer son propre studio de création, Town and Concrete, en 2016. Combinant technologie, architecture et art contemporain, il souhaite amener les spectateurs dans son monde numérique, brouillant les limites entre réel et virtuel. Aujourd’hui ses installations sont exposées dans le monde entier.

À l'aide d'outils paramétriques, il utilise un vocabulaire de formes classiques et d'espaces volumétriques essentiels pour créer des structures uniques. Dans sa vision, les formes sont utilisées à l'échelle architecturale pour créer un art expérimental. Toute la force de son travail réside dans l’immersion totale du public dans ses installations souvent monumentales et la plupart du temps sous forme de structures gonflables.

C’est le cas avec son installation Knot, présentée à Hangzhou en Chine. Cette installation de grande échelle était basée sur un noeud tricoté : le noeud de trèfle. Celui-ci est obtenu en réunissant les deux extrémités d’un noeud simple, ce qui donne une boucle nouée. Cyril Lancelin a souhaité juxtaposer plusieurs noeuds et ajouter une ligne continue et fermée qui les relie. La variété des boucles permet à l’installation d’avoir diverses explorations et sa couleur rose la détache de son environnement. Knot a ainsi confronté le public à un labyrinthe et à la propre image du visiteur. Une véritable expérience architecturale à vivre à l’intérieur mais aussi à l’extérieur et sous tous les angles.

Parmi ses formes fétiches, on retrouve la sphère qu’il a travaillé à travers sa sculpture Globe Sphere à Cracovie en Pologne. Une sphère géante en acier inoxydable de 3,20 m de diamètre, composée de centaines de petites sphères. L'artiste français a utilisé des outils paramétriques pour concevoir cette oeuvre impressionnante. La sphère est également l’élément phare de son installation qui a pris place à la Galerie MR80 à Paris. Ses sculptures immersives ont effet absorbé le visiteur dans un monde fait de multiples sphères colorées. Des structures inhabituelles qui, en plus d’être esthétiquement surprenantes, permettent au public de vivre une expérience insolite.

Direction les Etats-Unis maintenant, avec deux structures gonflables hors du commun. Imaginées pour le festival Made in America à Philadelphie, Pyramid Sphere et Pyramid Tube sont construites en nylon et relient le travail de Cyril Lancelin au paysage urbain artificiel. Ces deux pyramides roses géantes et géométriques ne passent pas inaperçues. Pyramid Sphere est percée de plusieurs ouvertures cylindriques qui se croisent. Composée de centaines de ballons gonflables de même taille juxtaposés et répartis au hasard, cette structure capte la lumière et permet au public de faire une expérience sur la matière et sur la forme. Pyramid Tube est créé par plusieurs tubes placés dans différentes directions à l’intérieur d’une pyramide, à la manière d’un mikado géant. Les visiteurs peuvent entrer et traverser la pyramide et ainsi découvrir de multiples vues de l’intérieur et de l’extérieur. Plus que deux oeuvres à admirer, c’est un véritable lieu à vivre…

Le rose est complété par le jaune et le bleu avec Inner Circles, une autre installation faite de structures gonflables qui s’est installée à Cleveland. Ici cercles, spirales et trajectoires sinusoïdales règnent en maître. Chaque angle de vue doit apporter une nouvelle perspective basée sur les courbes. Les cercles se mixent, se collent, les spirales sont traitées dans les deux sens, horizontal et vertical. Ces sculptures de Cyril Lancelin jouent avec le paysage, englobent les arbres et se fondent dans le parc. Elles créent un paysage artificiel qui se confond avec le jardin. Les oeuvres et le paysage naturel sont en écho, se cachant ou se révélant tour à tour. Les couleurs vives viennent mettre en valeur la végétation. Le public est amené à entrer dans ce paysage haut en couleurs et au langage géométrique fort. Pendant la journée, le soleil dessine des courbes sur le sol, tandis qu’à la nuit tombée, les structures s’illuminent, éclairant le jardin et transformant encore la perception de ces réalisations.

Autant d’oeuvres d’art immersives et ludiques dont la dimension architecturale transparaît par les différentes échelles et l’aspect jeu de construction.

Plus de vidéos