Zenith El Primero : un passé conjugué au futur

Dans le club très fermé des villes berceaux de l’horlogerie suisse, Neuchâtel occupe une place privilégiée. Pas grand-chose à envier à sa grande sœur Genevoise, sa proximité avec Le Locle et la Chaux-de-Fond en a fait l’une des destinations les plus appréciées des amateurs de garde-temps. C’est donc tout naturellement dans ce fabuleux décor de l’hôtel Beau Rivage, sur les bords du lac de Neuchâtel, que la toute première réunion du Fine Watch Club s’est tenu, sous la houlette de son directeur général, Julien Haenny. Sa mission, créer un pont entre les passionnés et les marques horlogères, faire vivre à ses membres des expériences exclusives, tout en leur proposant des pièces en édition limitée, produites exclusivement pour eux. Aujourd’hui, exclusivité oblige, ils ne sont donc qu’une petite dizaine à avoir été conviés par Julien et son équipe, à ce tout premier rendez-vous. Au programme, une bonne table neuchâteloise, idéale pour briser la glace et se préparer à visiter ensemble l’une des plus prestigieuses manufactures horlogères. Petite photo souvenir aux portes de la manufacture avant que Julien Tornare en personne ne leur souhaite la bienvenue. C’est comme toujours, avec cette passion qui l’anime, que le CEO de Zenith prononcera quelques mots de bienvenue. Entourés des modèles emblématiques de la marque à l’étoile, les membres du FWC s’offrent une parenthèse enchantée en compagnie d’un Julien Tornare plutôt friand de ce genre de rencontres. Arrive enfin l’épilogue de cette journée chargée en émotion, la présentation de la pièce horlogère créée exclusivement pour les membres du club. Une Zenith qui reprend les codes esthétiques de l’emblématique modèle 386, présenté lors de l’édition 2019 de Baselworld dans un coffret anniversaire regroupant 3 pièces revival, clin d’œil aux 50 printemps du célèbre mouvement El Primero.
#4k #Bâle #Baselworld 2019 #El Primero #Garde-temps #Luxe #Manufacture horlogère #Montres #Suisse #Zenith
Plus de vidéos