Catégories
custom category Non classifié(e)

La garde-robe de Claudia Cardinale bientôt vendue aux enchères

La maison de vente aux enchères Sotheby’s a annoncé qu’elle mettra en vente pas moins de 130 modèles de prêt-à-porter ayant appartenu à l’actrice et icône des années 60 Claudia Cardinale.

Cette vente, qui se tiendra du 28 juin au 9 juillet prochain, proposera des robes d’une grande finesse. De véritables chefs-d’œuvre de mode des années 50 et 60.

Claudia Cardinale a porté cette robe longue en organza fuchsia foncé lors du Festival de Cannes 1961

©Sotheby’s

Les différents modèles ont été portés par la sublime Italienne, lors de divers évènements, tels que le Festival de Cannes, La Mostra de Venise, mais également dans des longs-métrages dans lesquels elle a joué.

L’une des pièces maîtresses de la vente sera une robe fourreau Nina Ricci, dessinée par le couturier Jules-François Crahay, entièrement brodée de sequins noirs et motifs changeants grisés, avec une encolure brodée de fleurs roses et bleues en sequins et pastilles.

La pièce maîtresse de la vente est une robe fourreau à fines bretelles signée Nina Ricci, estimée entre 6000 et 8000€.

©Sotheby’s

Estimée entre 6000 et 8000 euros, cette robe a été portée par l’actrice italienne en 1965, lors de la 37ème cérémonie des Oscars à Los-Angeles. Elle était alors présentatrice aux côtés de Steeve McQueen.

D’autres tuniques sont issues des films dans lesquelles l’actrice a eu un rôle : « La Panthère Rose » en 1965, « Le Cocu Magnifique » en 1964, ou encore « Un couple pas ordinaire » en 1968.

Près de 130 pièces de prêt-à-porter ayant appartenu à l’actrice seront vendues aux enchères par Sotheby’s

©Sotheby’s

Ces créations sont le fruit de grands noms de la haute-couture de l’époque : Emilio Schuberth, Roberto Capucci, Irene Galitzine, Barocco, ou encore Balestra. Un évènement qui ravira les passionnés de mode, de cinéma, et les admirateurs de Claudia Cardinale.

À noter que la collection sera préalablement exposée dans la galerie parisienne de Sotheby’s avant d’être vendue.

Sources : Communiqué de presse Sotheby’s

Photo de couverture : @theclaudiacardinale

Catégories
Non classifié(e)

Spa Ronsard : entre prestige et sérénité, entrée dans un univers enchanteur.

Véritable havre de paix, le Spa Ronsard est un espace dédié à la détente et à la relaxation. Embarquez dans une escapade de prospérité dans un décor authentique et intimiste. Succombez le temps d’un instant, dans cet espace mystique de bien-être, vous offrant un sentiment de plénitude total.
Pour éveiller vos sens, une multitude de soins vous seront proposés pour vous garantir une expérience au sommet. Réparti idéalement sur deux étages, l’espace dispose de deux salles de soins, une double et une simple, un hammam traditionnel marocain, un sauna, une salle de fitness, une terrasse et une salle de repos avec un bassin chaud.
Le Spa Ronsard offre une sélection de produits haut de gamme de marques internationale telles que Sothy’s et Catherine Feher, ainsi qu’une gamme de produits naturels du terroir marocain Palais Ronsard.
N’attendez plus, pour vous relaxer.

Catégories
Non classifié(e)

La garde-robe de Claudia Cardinale bientôt vendue aux enchères

La maison de vente aux enchères Sotheby’s a annoncé qu’elle mettra en vente pas moins de 130 modèles de prêt-à-porter ayant appartenu à l’actrice et icône des années 60 Claudia Cardinale.

Cette vente, qui se tiendra du 28 juin au 9 juillet prochain, proposera des robes d’une grande finesse. De véritables chefs-d’œuvre de mode des années 50 et 60.

Claudia Cardinale a porté cette robe longue en organza fuchsia foncé lors du Festival de Cannes 1961

©Sotheby’s

Les différents modèles ont été portés par la sublime Italienne, lors de divers évènements, tels que le Festival de Cannes, La Mostra de Venise, mais également dans des longs-métrages dans lesquels elle a joué.

L’une des pièces maîtresses de la vente sera une robe fourreau Nina Ricci, dessinée par le couturier Jules-François Crahay, entièrement brodée de sequins noirs et motifs changeants grisés, avec une encolure brodée de fleurs roses et bleues en sequins et pastilles.

La pièce maîtresse de la vente est une robe fourreau à fines bretelles signée Nina Ricci, estimée entre 6000 et 8000€.

©Sotheby’s

Estimée entre 6000 et 8000 euros, cette robe a été portée par l’actrice italienne en 1965, lors de la 37ème cérémonie des Oscars à Los-Angeles. Elle était alors présentatrice aux côtés de Steeve McQueen.

D’autres tuniques sont issues des films dans lesquelles l’actrice a eu un rôle : « La Panthère Rose » en 1965, « Le Cocu Magnifique » en 1964, ou encore « Un couple pas ordinaire » en 1968.

Près de 130 pièces de prêt-à-porter ayant appartenu à l’actrice seront vendues aux enchères par Sotheby’s

©Sotheby’s

Ces créations sont le fruit de grands noms de la haute-couture de l’époque : Emilio Schuberth, Roberto Capucci, Irene Galitzine, Barocco, ou encore Balestra. Un évènement qui ravira les passionnés de mode, de cinéma, et les admirateurs de Claudia Cardinale.

À noter que la collection sera préalablement exposée dans la galerie parisienne de Sotheby’s avant d’être vendue.

Sources : Communiqué de presse Sotheby’s

Photo de couverture : @theclaudiacardinale

Catégories
Non classifié(e)

Air France et le groupe Accor harmonisent leurs programmes de fidélité

La compagnie aérienne française et le géant de l’hôtellerie renforcent leur partenariat à travers un programme de double récompenses.

« Miles+Point », un système inédit

Le programme « Miles+point » est totalement inédit de par son fonctionnement. Celui-ci permet de cumuler conjointement des « Miles Flying Blue » et des « Points Rewards Le Club AccorHotels » . Il suffit pour le membre de voyager à bord d’un vol exploité par Air France – KLM ou de séjourner dans l’un des 5000 hôtels du groupe Accor. Aussi, il est nécessaire pour les clients de fusionner leurs comptes Flyingblue et AccorHotels afin de bénéficier pleinement de l’offre.

Comment convertir ses points ?

Pour 1 euro dépensé, le membre perçoit 0,5 point chez Accor et 1 mile chez Flying Blue. Ce à quoi il faut rajouter les gains cumulés régulièrement.

Avec ce partenariat, les deux entreprises cherchent à connaitre d’avantage les habitudes de leurs clients, pour ainsi proposer des offres qui correspondent au mieux à leurs envies.

Sources : AccorHotels

Photo de couverture : © AccorHotels

Catégories
Non classifié(e)

Salon du Luxe Paris 2019: Demandez le programme !

La 5ème édition du salon du Luxe ouvre ses portes Mardi 9 Juillet à Paris. L’occasion pour les intervenants d’exposer les nouveaux enjeux qui guettent les professionnels du secteur à travers 15 conférences thématiques.

L’encyclopédie du Luxe

Eric Briones, fondateur de la Paris School of Luxury, organisera cette première table ronde. Sous un prisme encyclopédique, la question des nouvelles technologies, liées au luxe, sera largement abordées lors de cette conférence.

Retail : à quoi ressembleront les boutiques du futur ?

Cette seconde conférence sera animée par Dominique Cuvillier, Nadia Dhouib, Thierry Lamouroux et Luca Solca. Respectivement consultant, directrice des Galeries Lafayette Champs Elysées, directeur des ventes de Boucheron et analyste. Le colloque portera sur l’émergence des nouveaux modèles de boutiques, tels que les « Pop-up store » ou les « Corner ».

La Chine, terrain de jeu et de création

A travers sa politique des « nouvelles routes de la soie », l’empire du milieu est désireux d’accroitre ses débouchés commerciaux. Yuan Zou, directrice de l’agence de communication Hylink, présentera l’évolution du marché du luxe chinois. Un marché prisé des plus grandes marques du secteur.

Terrain de foot de luxe

Enfin, Fabien Allègre, directeur du développement de la marque Paris Saint-Germain, introduira les nouveaux défis marketing du sport issus de la « révolution PSG » en France. Il analysera aussi le tournant pris par son club, désormais une marque lifestyle et fashion à part entière, valorisée à 1.3 milliard d’euros selon KPMG.

11 autres conférences sont à découvrir au salon du Luxe à Paris, dans la prestigieuse salle Wagram.

Sources : http://www.salon-luxe.fr/

Photo de couverture : © Salon du luxe

Catégories
Non classifié(e)

À Nice, le tramway fait sa mue.

Christian Estrosi a inauguré ce vendredi 28 juin 2019 l’extension de la ligne 2 de tramway de Nice. Le maire s’est félicité de l’aboutissement d’un projet permettant désormais de relier le centre ville à l’aéroport.

Le second et dernier tronçon de la ligne 2 du tramway est enfin achevé. Les Niçois peuvent désormais rejoindre l’aéroport en moins de 25 minutes. Une prouesse technique mais aussi écologique signée Alstom. En effet, il aura fallu six années de travaux et le percement d’un parcours sous terrain de 3.2 kilomètres pour que cette entreprise voit le jour.

Des avancées technologiques impressionnantes

Fini les câbles électriques au dessus des wagons. Dorénavant, le tramway se rechargera en 20secondes à chaque station. Cette première mondiale a été en partie rendue possible, grâce au budget conséquent qui lui a été alloué. Soit près de 720 millions d’euros d’investissements.

D’ambitieux objectifs

Ce projet se veut avant tout « vert ». Désengorger le trafic et réduire la pollution atmosphérique sont les deux objectifs phares de l’extension de la ligne 2. Celle ci devrait transporter plus de 100 000 passagers quotidiennement et réduire de 20 000 le nombre de véhicules en circulation tous les jours.

Les tarifs restent raisonnables. Comptez 1 euro 50 pour un voyage simple en semaine, avec en prime, le Wifi gratuit à bord.

Catégories
Non classifié(e)

Le Mirazur, nouveau meilleur restaurant du monde

Pour Mauro Colagreco, l’adage « une bonne nouvelle n’arrive jamais seule » se vérifie. En effet, le chef Italo-Argentin, lauréat récemment d’une 3ème étoile au guide Michelin, continue d’agrandir son palmarès. Celui qui est à la tête du Mirazur, à Menton, vient de voir son restaurant promu à la première place des 50 meilleurs restaurants du monde. Un prix décerné par un panel de 1000 experts indépendants. Une première pour un établissement français depuis la création du concours en 2002.

Quels mets y déguster ?

S’il n’y a pas de carte permanente, celui qui a auparavant travaillé au Plaza Athénée sous l’aile d’Alain Ducasse s’appuie sur trois éléments : la mer, la terre, et la montagne. L’humeur du chef et la récolte matinale déterminent les produits servis le jour même. Les légumes proviennent du potager du restaurant, la viande des éleveurs de l’arrière pays, et le poisson des pécheurs méditerranéens.

Et pour les réservations ?

La qualité a un prix. Comptez 160 euros pour le menu « Éveil des sens » et 260 pour le menu « Univers Mirazur ».
Il n’y a actuellement plus aucune disponibilités jusqu’à fin Aout. Il est donc conseillé de s’y prendre deux mois à l’avance et de s’armer de patience. Néanmoins, le jeu en vaut la chandelle…

Source : https://www.mirazur.fr/

Photo de couverture : © Mirazur

Catégories
Non classifié(e)

Bartolomeo Rongone, nouveau CEO de Bottega Veneta

Bottega Veneta, entreprise du groupe Kering, a désigné son nouveau CEO en la personne de Bartolomeo Rongone. La marque de prêt-à-porter de luxe, propriété du groupe présidé par François-Henri Pinault, ambitionne ainsi de se donner un nouveau souffle.

Bartolomeo Rongone n’en est pas à ses débuts dans le luxe. l’Italien de 48 ans a été directeur des opérations chez Yves Saint Laurent et a également travaillé chez Fendi. Il pourra compter, dans sa nouvelle fonction, sur Daniel Lee, directeur artistique de Bottega Veneta depuis 2018.

Par ailleurs, il siégera au comité exécutif du groupe Kering. Il aura pour mission de redynamiser la maison transalpine en développant son plein potentiel.

François-Henri Pinault, Président-directeur général de Kering, ne cache pas son enthousiasme :

« Je me réjouis de l’arrivée de Leo Rongone, dont j’apprécie la passion et l’énergie. Sa connaissance du Luxe et ses qualités managériales seront décisives dans sa nouvelle mission. Je suis certain qu’il saura s’appuyer sur l’héritage exceptionnel de Bottega Veneta et sur la créativité de Daniel Lee pour poursuivre la nouvelle phase de développement qui s’ouvre dans l’histoire de la Maison. »

Sources: Communiqué de presse Kering

Photo de couverture : ©Kering

Catégories
Non classifié(e)

Patrick Drahi va acquérir Sotheby’s et fait son entrée dans le marché de l’art

La maison de vente aux enchères Sotheby’s a annoncé la signature d’un accord prochain avec BidFairUSA en vue d’une acquisition.

Cette holding est la propriété de l’homme d’affaires Patrick Drahi, fondateur du groupe Altice Europe, qui détient plusieurs médias, tels que Libération, L’Express, BFM TV, RMC, mais également le géant des télécommunications SFR.

Le montant de la transaction avoisinera les 3,7 milliards de dollars. Après le digital, les médias et les télécommunications, Patrick Drahi investit désormais le marché de l’art.

Tad Smith, Président-directeur général de Sotheby’s, se réjouit :

« Patrick Drahi est l’un des entrepreneurs les plus réputés au monde […] Connu pour son engagement dans les domaines de l’innovation et de l’ingéniosité, Patrick a fondé et dirigé certaines des entreprises de télécommunications, de médias et de digital, les plus prospères au monde. »

Après le numérique et les médias, Patrick Drahi investit le monde de l’art

©École polytechnique – J.Barande

L’annonce de ce rachat est une petite révolution pour Sotheby’s qui, depuis plus de 30 ans, était une entreprise publique. La société était notamment cotée à la bourse de New-York.

De son côté, Patrick Drahi ne cache pas son enthousiasme :

« Je suis honoré que le conseil d’administration de Sotheby’s ait décidé de recommander mon offre. […] Sotheby’s est l’une des maisons les plus élégantes et ambitieuses au monde. »

Il demeure encore quelques détails avant la finalisation du rachat, notamment l’approbation des actionnaires. Si tout se passe bien, l’acquisition de Sotheby’s serait alors finalisé au quatrième trimestre 2019.

Sources : Communiqué de presse Sotheby’s

Photo de couverture : ©Sotheby’s

Catégories
Non classifié(e)

Rémy Cointreau devrait acquérir la Maison de cognac JR Brillet

Le groupe de spiritueux Rémy Cointreau n’en finit pas de grandir. Ce dernier est en effet en négociation avec la famille Brillet, afin de racheter la Maison de cognac JR Brillet.

Celle-ci possède tout un domaine viticole et des stocks d’eau de vie garantissant un produit de qualité. Avec ce rachat, Rémy Cointreau viendrait agrandir sa famille de cognacs, lui qui possède déjà les marques Rémi Martin et LOUIS XIII.

Si tout se passe bien, la Maison JR Brillet rejoindrait le groupe de spiritueux l’automne prochain.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Sources : Communiqué de presse Rémy Cointreau

Photo de couverture : ©Brillet

Catégories
Non classifié(e)

Le Clair de la Plume organise un dîner 3 étoiles à 4 mains

Le restaurant Le Clair de la Plume souffle ses 20 bougies. À cette occasion, l’établissement situé dans le village de Grignan dans la Drôme organisera le 20 juin prochain un dîner 3 étoiles à 4 mains.

Julien Allano, chef 1 étoile de l’établissement, recevra Arnaud Faye, chef doublement étoilé et meilleur ouvrier de France en 2018. Ce dernier est à la tête du restaurant La Chèvre d’Or à Èze sur la Côte d’Azur.

Les deux chefs proposeront un repas d’exception en six services le temps d’une soirée. Au programme, un mélange de cuisine méditerranéenne et provençale, au croisement entre Vallée du Rhône et arrière-pays niçois.

Julien Allano concoctera un menu spécial en compagnie du chef deux étoiles Arnaud Faye

Couronné par les créations sucrées de Cédric Perret, Chef pâtissier du Clair de la Plume, le dîner coûtera 155€ par personne.

À noter que l’établissement proposera d’autres collaborations gastronomiques cette année. Julien Allano recevra Glenn Viel, chef 2 étoiles, le 26 septembre prochain. Puis, ce sera le tour de Jacques Marcon, chef 3 étoiles, le 31 janvier 2020. Ce n’est pas tous les jours qu’on fête ses 20 ans.

Sources : Site internet Le Clair de la Plume

Photos : ©Le Clair de la Plume

Catégories
Non classifié(e)

Rolls-Royce dévoile son coffret à champagne

Le constructeur de voitures de luxe Rolls-Royce a récemment dévoilé son coffre à champagne. Cet accessoire, vendu au prix de 37 000£, soit environ 42 000€, est réalisé en bois Tudor Oak.

Prévu pour 4 personne, le coffret est équipé de refroidisseurs en aluminium anodisé noir et en fibre de carbonne.

Le couvercle du coffret renferme un plateau de service et des flutes à champagne

Le couvercle du coffret estampillé Rolls-Royce fait également office de plateau de service, il dissimule des flûtes à champagne en Cristal soufflé.

Enfin, un compartiment est réservé à deux boites de 30g de caviar et leurs blinis. Un véritable gadget de luxe signé par le fabriquant britannique, qui s’ouvrira par simple pression d’un bouton.

Sources : Communiqué de presse Rolls-Royce

Photo : ©Rolls-Royce