Catégories
custom category

Air France et le groupe Accor harmonisent leurs programmes de fidélité

La compagnie aérienne française et le géant de l’hôtellerie renforcent leur partenariat à travers un programme de double récompenses.

« Miles+Point », un système inédit

Le programme « Miles+point » est totalement inédit de par son fonctionnement. Celui-ci permet de cumuler conjointement des « Miles Flying Blue » et des « Points Rewards Le Club AccorHotels » . Il suffit pour le membre de voyager à bord d’un vol exploité par Air France – KLM ou de séjourner dans l’un des 5000 hôtels du groupe Accor. Aussi, il est nécessaire pour les clients de fusionner leurs comptes Flyingblue et AccorHotels afin de bénéficier pleinement de l’offre.

Comment convertir ses points ?

Pour 1 euro dépensé, le membre perçoit 0,5 point chez Accor et 1 mile chez Flying Blue. Ce à quoi il faut rajouter les gains cumulés régulièrement.

Avec ce partenariat, les deux entreprises cherchent à connaitre d’avantage les habitudes de leurs clients, pour ainsi proposer des offres qui correspondent au mieux à leurs envies.

Sources : AccorHotels

Photo de couverture : © AccorHotels

Catégories
custom category Non classifié(e)

La garde-robe de Claudia Cardinale bientôt vendue aux enchères

La maison de vente aux enchères Sotheby’s a annoncé qu’elle mettra en vente pas moins de 130 modèles de prêt-à-porter ayant appartenu à l’actrice et icône des années 60 Claudia Cardinale.

Cette vente, qui se tiendra du 28 juin au 9 juillet prochain, proposera des robes d’une grande finesse. De véritables chefs-d’œuvre de mode des années 50 et 60.

Claudia Cardinale a porté cette robe longue en organza fuchsia foncé lors du Festival de Cannes 1961

©Sotheby’s

Les différents modèles ont été portés par la sublime Italienne, lors de divers évènements, tels que le Festival de Cannes, La Mostra de Venise, mais également dans des longs-métrages dans lesquels elle a joué.

L’une des pièces maîtresses de la vente sera une robe fourreau Nina Ricci, dessinée par le couturier Jules-François Crahay, entièrement brodée de sequins noirs et motifs changeants grisés, avec une encolure brodée de fleurs roses et bleues en sequins et pastilles.

La pièce maîtresse de la vente est une robe fourreau à fines bretelles signée Nina Ricci, estimée entre 6000 et 8000€.

©Sotheby’s

Estimée entre 6000 et 8000 euros, cette robe a été portée par l’actrice italienne en 1965, lors de la 37ème cérémonie des Oscars à Los-Angeles. Elle était alors présentatrice aux côtés de Steeve McQueen.

D’autres tuniques sont issues des films dans lesquelles l’actrice a eu un rôle : « La Panthère Rose » en 1965, « Le Cocu Magnifique » en 1964, ou encore « Un couple pas ordinaire » en 1968.

Près de 130 pièces de prêt-à-porter ayant appartenu à l’actrice seront vendues aux enchères par Sotheby’s

©Sotheby’s

Ces créations sont le fruit de grands noms de la haute-couture de l’époque : Emilio Schuberth, Roberto Capucci, Irene Galitzine, Barocco, ou encore Balestra. Un évènement qui ravira les passionnés de mode, de cinéma, et les admirateurs de Claudia Cardinale.

À noter que la collection sera préalablement exposée dans la galerie parisienne de Sotheby’s avant d’être vendue.

Sources : Communiqué de presse Sotheby’s

Photo de couverture : @theclaudiacardinale

Catégories
custom category

Artcurial : Des prochaines enchères aux allures présidentielles

Artcurial, maison de vente aux enchères, organise Jeudi 18 Juillet, une vente très particulière à l’hôtel hermitage de Monaco. La pièce phare est une montre, de la marque LIP, ayant appartenue au Général de Gaulle. Rien que ça !

En 1958, Fred Lipman, alors directeur de Lip, se lance dans un projet ambitieux. Celui de la commercialisation de la première montre électrique, la « R27 ». Le projet encore naissant, quoi de mieux que d’offrir un prototype au président, Charles de Gaulle.

Ce dernier a alors tenu à remercier Fred Lipman avec une once d’humour :

«À Monsieur Fred Lip, grâce à qui je mesure les heures qui me sont comptées».

Le prix de vente dépassera certainement l’estimation de 6000euros réalisée par l’expert indépendant, Geoffroy Ader, et ne devrait pas avoir trop de mal à trouver acquéreur.

150 autres modèles seront exposés à l’occasion de cette vente, baptisée « horlogerie de collection ».

Sources : Artcurial

Photo de couverture : © Artcurial